CAMPUS

Martin BREMOND, de l’hôtellerie à l’éducation

Martin Bremond, diplômé de Vatel Nîmes en 1998 est aujourd’hui Directeur Administratif et Conseiller Technique en charge du développement du CEESO, Centre Européen d’Enseignement Supérieur de l’Ostéopathie.


Martin BREMOND, de l’hôtellerie à l’éducation


« Le secret du bonheur est de faire ce que tu aimes. Le secret de la réussite est d’aimer ce que tu fais. »

 

Cette belle pensée vous est offerte par Martin Bremond, diplômé de Vatel Nîmes en 1998 et aujourd’hui Directeur Administratif et Conseiller Technique en charge du développement du CEESO, Centre Européen d’Enseignement Supérieur de l’Ostéopathie.

 

Rien à voir avec l’hôtellerie ? Pas tant que ça ! Les similitudes sont au contraire nombreuses. Lisez-plutôt…

 

 

***

 

Martin, commençons par vos études : qu’est ce qui vous a donné envie d’intégrer Vatel et quels souvenirs en gardez-vous ?


Ayant passé toute mon enfance en Afrique, je souhaitais m’orienter vers un métier qui me permettrait de pratiquer plusieurs langues étrangères et de voyager. Après un Baccalauréat Littéraire option Anglais et Espagnol, j’ai souhaité m’orienter vers un secteur de service ouvert sur le monde et à grande dimension humaine. L’hôtellerie s’est alors révélée être une évidence.

 

En 1995, Vatel est déjà ouvert sur l’Europe et le Monde. Je décide de m’engager dans ces études qui me paraissent complètes, variées, enrichissantes tant personnellement que professionnellement. Mes meilleurs souvenirs ? Les rencontres humaines. Mes enseignants, mes directeurs, mes camarades. J’ai réussi mes études grâce à une camarade de promotion, qui m’a motivée, coachée, conseillée. Après 19 années, c’est mon amie la plus proche.

 



Comment les opportunités se sont elles présentées à l’obtention de votre diplôme ?


Mes opportunités naissent toujours de coups de cœur et de rencontres.


1er janvier 1999, je suis nommé Agent de Réception Polyvalent au Pavillon de la Reine, Place des Vosges à Paris. L’hôtel est superbe, les clients variés, l’équipe dynamique.

 

En Mai 2000, après quelques recherches, j’accède au poste convoité de « Reservation Clerck » au Relais & Château Cliveden, superbe demeure historique en Angleterre. Ma plus belle expérience professionnelle : 139 chambres, 182 collaborateurs, 4 agents de réservation, 3 restaurants dont un étoilé, un spa, etc. En Octobre, je suis élu employé du trimestre par la Direction Générale et je gagne 4 jours dans un des hôtels de la chaîne, le Royal Crescent Hotel à Bath. De nombreux hôtels de luxe de Grande-Bretagne utilisant notre établissement pour leur gala de fin d’année, j’ai l’honneur de recevoir deux propositions professionnelles que je décline par attachement à mon hôtel : un poste d’attaché clientèle au Savoy à Londres, ainsi qu’un poste de Réceptionniste au Mandarin Oriental Hyde Park.

 

Ayant grandement développé un sens commercial et travaillant en plus aux caisses des restaurants de l’Hôtel et au Département Financier, j’obtiens en Mars 2001, le titre de « Guest Relations Executif ». Mon rôle est de maximiser les revenus par la vente des services et produits de l’hôtel en m’assurant toujours de la totale satisfaction du client. Je quitte malheureusement l’Angleterre pour des raisons personnelles et en Juin 2002 et j’intègre l’Hôtel du Castelet pour son ouverture.

 

En Novembre 2003, je décide de changer de voie et de tourner une page de ma vie, je prends poste au CEESO, basé à Paris, où j’évolue de Secrétaire de Direction à Directeur Administratif, tout en conservant le poste de Coordinateur Erasmus depuis 10 ans.



 

Comment êtes vous passé de l’hôtellerie à l’ostéopathie ?


Je souhaitais un poste à fort potentiel d’évolution, dans un cadre Européen me permettant de continuer à pratiquer les langues étrangères et demandant une certaine polyvalence qui permettrait à ma curiosité naturelle d’être assouvie. Avec en plus, la possibilité de continuer à mettre en pratique mes qualités relationnelles, mon sens de l’engagement et cela toujours dans le service à la personne. Autant que l’Ostéopathie, qui est un monde fascinant, c’est le milieu de l’enseignement qui m’a séduit. J’ai postulé dans différents centres d’enseignement privés et j’ai eu la chance de trouver le CEESO.

 



Comment avez-vous obtenu l’emploi que vous occupez aujourd’hui ?


J’ai travaillé 10 années durant pour obtenir ce que je souhaitais. Mon évolution constante est le fruit combiné d’un travail personnel; de volonté, d’échecs et de réussites, de persévérance et de curiosité. J’ai pu accéder à cette fonction grâce à trois points.

 

Tout d’abord, la Direction gère son établissement à l’Anglaise » : Mixité obligatoire, grand sens de l’équipe, emploi par la compétence et non par l’obtention d’un diplôme.

 

Enduite, la formation continue, qui m’a permis d’évoluer. Après avoir appris seul l’Italien, je suis nommé en 2011 Chef de Projet pour la création de notre 3e centre, basé à Venise. J’ai aussi été auditeur interne ISO 9001.

 

Enfin, les compétences personnelles. Ma curiosité et ma polyvalence me permettent de représenter mon établissement dans des congrès, de gérer des dossiers de partenariats avec des Universités Françaises et étrangères, de monter des congrès de recherche scientifique en France et en Russie, d’être orateur à la Royal Society of Medicine à Londres pour la présentation de mon travail, de gérer les inscriptions et candidatures pour mon établissement, etc.

 



Pourriez-vous alors nous parler de votre métier et du CEESO plus en détail ?


Le CEESO est l’établissement leader de formation à cette profession en France. Nous sommes basés à Paris, Lyon et Venise. Créé en 1991, le CEESO est reconnu pour la rigueur de sa pédagogie, pour les relations qu'il entretient avec le monde universitaire et pour ses ouvertures sur le monde de la santé et la communauté scientifique.


Mon rôle consiste à : 


veiller à l’excellence de l’image au niveau national et européen,

assurer la bonne gestion, optimiser les coûts et revenus,

assurer la représentation de mon établissement,

impulser et suivre tout développement.



 

En quoi les compétences et connaissances acquises à Vatel et vos expériences en hôtellerie, vous ont-elles permis d’appréhender le secteur de l’enseignement supérieur ?


Curieux et sociable de nature, j’étais un étudiant proche de mes enseignants, du pôle administratif, technique et directoire de Vatel Nîmes. Disons que l’école m’a offert encore plus qu’elle n’aurait pensé.

 

J’ai aussi acquis des compétences et qualités que j’utilise chaque jour : le respect de la hiérarchie, l’ouverture d’esprit, la vivacité, la gestion des conflits, la polyvalence, la réactivité, la pro-activité, le sens du service, la fibre commerciale et surtout le savoir-être !

 



Quels sont vos projets à court, moyen et long terme ?


Mes projets à court terme sont de gagner encore en compétences dans mon poste. Mon projet à moyen terme est d’intégrer une entreprise innovante et moderne, dans le secteur du service (enseignement ou hôtellerie), à vision européenne ou internationale, qui offre des possibilités d’évolution et dans laquelle je puisse utiliser mes compétences transversales.

 

 

JPO/SALONS VOTRE INTERLOCUTEUR
Contacter ce campus

In Charge of Recruitment
Admissions Department
Pierrefonds
Quatre Bornes (Plaines Wilhems) - MU

Contacter ce campus
+230 427 43 63
TROUVEZ VOTRE FORMATION

EN TROIS ÉTAPES
Quelques clics
suffisent !

MARCO POLO
Etudiants,
ouvrez-vous
à l’international

En savoir +
2e cycle spécialisation
Directeur d'hôtellerie internationale

En savoir +