CAMPUS

Hubert, ambassadeur d'Asie

Diplômé en 2010, Hubert est Directeur de l’Hébergement du Victoria Angkor Resort au Cambodge où il supervise déjà une centaine d’employés.


Hubert, ambassadeur d'Asie

« A tous ceux qui sont prêts à quelques sacrifices, qui veulent relever des challenges importants tout en gardant un plan de carrière solide, je leur conseille vivement de tenter l’aventure au Vietnam, au Cambodge, ou en Asie en général. »

 Une aventure qu’Hubert de Murard, diplômé de Vatel Paris et de Vatel  Los Angeles en 2010 a lui-même tenté. Après un poste de Chef de Réception au Vietnam, il est depuis août 2013 Directeur de l’Hébergement  de l’Hôtel Victoria Angkor Resort & Spa au Cambodge et supervise une centaine d’employés.

 

Qu’est ce qui vous a donné envie d’intégrer Vatel et quels souvenirs en gardez-vous ?

A ma sortie du lycée, je savais ce que je ne voulais pas : intégrer une école de commerce généraliste ou la faculté.

Encore mieux, je savais ce que je voulais : un métier tout de suite après mes études qui me donnerait la possibilité de travailler dans un environnement dynamique, à l’international et dans des compagnies variées. L’hôtellerie répondait à tous ces critères.

 J’ai donc commencé à me renseigner sur les différentes filières existantes, à  parcourir les salons et à rencontrer les étudiants sur les stands. Et c’est Vatel qui m’a convaincu. Tout n’a pas toujours été rose, mais poussé par la volonté de réussir ma préparation à une carrière dans l’hôtellerie, j’ai obtenu ma Licence en 2008. L’alternance entre les cours et la pratique au restaurant d’application restera un souvenir mémorable, pas toujours évidente, mais tellement formatrice.

 

Quels stages avez-vous effectués pendant votre cursus ? A quels postes ?

J’ai effectué deux stages durant ma Licence : le premier à l’Alpes d’Huez pour la saison d’hiver, à l’Hôtel 3* des Grandes Rousses,  en salle et à la réception. Le second, pendant 4 mois à la réception du Mercure Simson Beach 3* de Saint Martin  dans les Caraïbes. Les deux, dans des environnements de rêves, à travailler pour donner le meilleur de moi-même aux clients venus pour des vacances loisirs. Ces 2 stages ont joué un rôle important dans mon développement et mon approche du monde professionnel.

J’ai complété mes 3 années à Vatel Paris par un MBA à l’école Vatel Los Angeles où j’étais Gouvernant à l’Hôtel Shangri La Santa Monica. Une expérience supplémentaire dans le département de l’hébergement, qui, pour moi, était obligatoire pour atteindre mon objectif de devenir un jour directeur d’hôtel.

 

 Quelles différences avez-vous remarquées entre le Management à la française et le Management à l’américaine ?

L’année passée à Vatel Los Angeles est jusqu’à présent l’une des meilleures décisions que j’ai prises dans mon parcours. Tant professionnellement que personnellement. A travers les cours et l’alternance en entreprise, j’ai pu constater de grandes différences entre les deux modèles. Le management à la française est plus axé sur l’expérience, « l’excellence à la française » et  les valeurs qui font la réputation du modèle hôtelier français.

Le modèle américain est plus en mouvement, il se remet en question et les process sont constamment remis en cause pour s’adapter à la demande du marché. C’est un modèle plus réactif que le modèle à la française, plus ancré dans la tradition de l’excellence et du savoir-faire.

 

Comment avez-vous obtenu l’emploi que vous occupez aujourd’hui ?

Je suis rentré de Los Angeles avec la ferme intention d’acquérir une nouvelle expérience dans un établissement de renom car je voulais comprendre le fonctionnement d’une Grande Maison. Chose faite en quelques mois en tant que Gouvernant d’étages de l’Hôtel de Crillon à Paris.

J’ai ensuite commencé à envoyer des CV dans les Alpes françaises et en Asie. 2 propositions : Courchevel ou le Vietnam. J’ai tenté l’aventure asiatique dans un Resort familial qui s’est révélé relativement instable. J’ai donc cherché un autre poste sur place et c’est là que je suis devenu Chef de Réception du  Victoria Sapa Resort & Spa, hôtel 4 étoiles des montagnes vietnamiennes. Là, j’ai pu appliquer le « savoir-faire faire » appris à Vatel.

Apres 2 ans et demi, une offre m’est parvenue de Siem Reap (Cambodge) pour prendre la direction du département hébergement de l’Hôtel Victoria Angkor Resort & Spa. Un challenge à la fois excitant et effrayant car lourd de responsabilités.

La passion, le courage et l’envie m’ont aidé à prendre la décision de relever le défi et j’ai pris mes fonctions en août 2013.

 

Pourriez-vous nous présenter votre poste et l’hôtel dans lequel vous travaillez ?

Le Victoria Angkor Resort & Spa est un Hôtel 5 étoiles, à quelques kilomètres des temples d’Angkor au Cambodge. Ce Resort de type colonial possède 130 chambres & suites et 2 restaurants. Il fait partie d’un groupe de 8 hôtels, 1 au Cambodge, 1 au Laos, et 6 au Vietnam, tous réputés pour la qualité du service et des infrastructures. 

En tant que Directeur de l’hébergement, je suis responsable de la réception, de la réservation, des gouvernants (es) et du Spa. Cela ne représente pas loin de 100 employés. En plus de cela, il y a :

- le suivi du budget chambres,

- l’organisation des excursions et transports,

la préparation de l’investissement pour les chambres,

la mise en place du nouveau system informatique Opera et de la certification ISO pour l’Hôtel.

Avec le département commercial, je m’occupe de l’élaboration de la stratégie tarifaire, des nouveaux packages et autres promotions. Mon objectif et de générer davantage de revenus pour l’Hôtel à travers deux axes : amélioration de l’expérience client et optimisation des ventes. Cela implique :

la formation des équipes,

la mise en place de nouveau système afin d’harmoniser le service client,

une connaissance parfaite du client afin de toujours proposer le bon service au bon prix au bon moment,

une très bonne organisation !

C’est un métier passionnant dans un environnement concurrentiel et unique !

 

Vous travaillez maintenant depuis 5 mois au Cambodge, quelles sont vos impressions de l’Asie du Sud Est ?

Apres avoir passé 2 ans et demi au Vietnam, le Cambodge, malgré une culture et une histoire différente, est similaire en plusieurs points. La formation est loin d’être optimale, les employés n’ont pas de plan de carrière ce qui demande une très bonne organisation et un suivi quotidien. Les opportunités dans les 2 pays sont multiples car tous les grands groupes hôteliers sont implantés et ont besoin de managers pour coordonner les départements cruciaux. Il faut savoir qu’en venant en Asie du Sud Est, nous n’avons qu’un jour de congés par semaine et il ne faut pas lésiner sur les heures supplémentaires, une semaine à 55 heures est la norme.

Mais, à côté de ça, les contrats sont en général bien rédigés, les packages attractifs et les rencontres superbes. La qualité de vie est agréable et le quotidien très dépaysant. C’est en tout cas pour moi, une aventure passionnante et très enrichissante. Le plus dur sera de revenir en France.

 

Quels sont vos projets à court, moyen, long terme ?

Depuis mon entrée à Vatel ma ligne directrice est très claire. Et je compte m’y tenir : commencer par le bas, accumuler de l’expérience et étape après étape,  grimper les échelons. J’ai orienté ma carrière dans  l’hébergement,  mon objectif étant à long terme la création de mon propre hôtel.

Pour y arriver, il était pour moi obligatoire d’avoir des expériences à des postes divers, dans des hôtels de catégories différentes et dans plusieurs pays !  Apres un certain nombre de petits boulots en Réception de nuit, de jour, des stages en restauration, une alternance en Housekeeping puis une expérience à l’Hôtel de Crillon, avoir été Chef de réception s’est inscrit dans une suite logique.

Je suis aujourd’hui Directeur de l’hébergement d’une très belle propriété et je compte bien devenir prochainement  Resident Manager ou Executive Assistant Manager avant de devenir directeur général. Cela me permettra d’accumuler du savoir, d’affronter une multitude de difficultés afin de grandir et être prêt pour ouvrir a long terme mon établissement. 

 

Remarques / commentaires

Je tiens à dire que malgré les difficultés, des hauts et des bas en termes de résultats scolaires à Vatel, et l’éloignement de la France, je suis heureux d’être là où je suis aujourd’hui dans un pays accueillant, un hôtel magnifique, un groupe solide, à un poste passionnant.

Je le dois d’abord au soutien de ma famille et de mes amis en France, aux opportunités que le Groupe Victoria Hôtels & Resort a su m’offrir et beaucoup à mes précédents directeurs qui m’ont poussé afin de me dépasser pour respecter mes objectifs.

J’invite d’ailleurs les Vatéliens à me contacter s’ils ont besoin de quelques conseils que ce soit pour préparer une expatriation en Asie du Sud Est ou s’ils souhaitent y effectuer un stage. 

VOTRE INTERLOCUTEUR
Contacter ce campus

In Charge of Recruitment
Tanuja AZEMA
Pierrefonds
BP 105 Quatre Bornes - MU

Contacter ce campus
+230 427 43 63
TROUVEZ VOTRE FORMATION

EN TROIS ÉTAPES
Quelques clics
suffisent !

MARCO POLO
Etudiants,
ouvrez-vous
à l’international

En savoir +
2e cycle spécialisation
Directeur d'hôtellerie internationale

En savoir +